jeux-32

Les jeux de 32 cartes sont plus accessibles que les jeux de tarots. Il semble bien que les jeux de tarots, de par le nombre de cartes qu’ils contiennent, trouvent leur racine dans la Kabbale dans laquelle le monde est présenté comme «gravé par un créateur aux nombreux attributs, se servant de trente-deux chemins de sagesse». Dans ces 32 routes se trouvent les 22 lettres de l’alphabet hébraïque et les dix chiffres de la numération décimale. Sous Charles VII, on l’employait aussi pour faire des réussites, forme la plus primaire de voyance par les cartes. Si on la réussissait, la réponse à l’interrogation posée était favorable. Cette coutume est encore fréquente.